AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

The only Heaven is when I'm alone with you - Electra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Kathleen A. Weasley
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Prefete ~10eme année
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 58
Date d'inscription : 23/11/2016
Sang : pur
Statut : étudiante à Poudlard
Feat : Sophie Turner (crédit killer frome a gang)
Fiche RPG

MessageSujet: The only Heaven is when I'm alone with you - Electra Dim 27 Nov - 23:28

The only Heaven is when I'm alone with you

ft. Kalectra


« Loves runs out. »
Kathleen Mallory Weasley, pauvre triple andouille, qu’est-ce que tu fiches ici ?! » s’ébroue t-elle en fixant un point noir loin devant elle.

Elle met un petit moment avant de réaliser que ce point noir qu’elle fixe depuis un moment, n’est qu’autre qu’une blonde aux magnifiques yeux bleus glacés. Evidemment, elle détourne automatiquement les yeux, s’insultant silencieusement de cette bourde. Quelle idée d’être venue réviser alors qu’un entraînement de Quidditch fait rage juste sous ses yeux. Elle n’est pas sans savoir que c’est évidemment les verts et argents qui commencent de nouvelles techniques pour parer celles des autres équipes. Aucune chance que ça passe inaperçu mais elle peut se montrer fière de toute les fois où elle s’est sortie des situations particulièrement embarrassantes.

Libra Electra Black. Si elle sait son premier prénom, c’est uniquement parce qu’elle a fouiné volontairement dans des dossiers secrets d’inscription mais aussi parce qu’elle s’étonne toujours de tout ce que cette blonde peut cacher. Il faut dire que cela fait neuf ans qu’elle se sent aussi attirer et éloigner de cette fille. Sans équivoque, sans remord, presque inhumaine, elle foule les pierres de Poudlard avec une fierté atrocement effrayante et intimidante face aux nouveaux et pire encore, pour les personnes dites “impures” à ses yeux. Dès le moment où sa curiosité s’est posée sur Electra, la rousse s’est efforcée de se distraire, à maintes reprises mais rien y fait. C’est presque viscérale et elle songe vraiment à aller se mettre la tête dans un sac. Autant de personne sont prêtes à dire qu’elle n’est pas fréquentable mais une population plus grande se hâte pour dire à quel point ils ne sont pas indifférents.

C’est dur. Parce que loin d’elle, Kathleen a l’impression qu’un poids lourd énorme lui pèse dans la poitrine et puis, en face d’elle, face à toute la haine dont Electra fait preuve pour chaque être humain qu’elle considère impur, l’horripile. Lui donne envie de lui en mettre une, de la pendre par les pieds et de la secouer pour lui remettre les idées en place mais impossible. L’indomptable Serpentarde se tire de toute situation déplaisante d’une manière effrontée, ce qui marche totalement pour elle puisqu’elle est promue Prefète en Chef. Un sifflement amère surprend la rouquine. La peur qu’elle installe chez tout le monde est incroyable puisque personne ne songe vraiment à dénoncer le moindre de ses actes. Le premier qui essaie, est rapidement mis de côté, de peur d’attiser la fureur de la vipère.

Elle ne la comprend pas. La guerre est fini. Voldemort est mort et tout cette pagaille concernant la magie pur ou impur est morte elle aussi. Tout le monde est libre et enfin tranquille.

Pourquoi faut-il que son cerveau soit pollué par tout ce qui fait cette femme et elle est totalement impuissante face à l’aimant qui la tire jusqu’à elle. Un sourire s’affiche sur le visage de la rousse, deux cognard ont failli la percuter mais elle les a évité de justesse. Devant l’agressivité des balles meurtrières, le capitaine de l’équipe achève l’entraînement d’un coup de clairon poussé par sa baguette. D’un geste souple et adroit, Kathleen décide de prendre la poudre d’escampette en rangeant ses bouquins dans le sac en toile achetée par sa tante, l’été dernier. C’est plus fort qu’elle, elle tourne la tête vers le terrain et balais en main, les pieds au sol, Electra se trouve à quelques mètres d’elle et son regard froid se pose sur la rousse : « Merde. » Les seuls mots dont elle a le temps de profiter un petit instant jusqu’à ce que la verte et argent se retrouve à peu près à son niveau.

Elle se met un gifle virtuelle et continue quand même son ascension jusqu’à la sortie, simulant un désintérêt.

code by ORICYA.



Dernière édition par Kathleen A. Weasley le Ven 2 Déc - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L. Electra Black
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
9ème année ~ Préfet en chef
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 82
Date d'inscription : 21/11/2016
Sang : Pur
Statut : Son coeur de glace se réchauffe à la simple vue de ses cheveux de feu...
Feat : Lily Loveless
Fiche RPG

MessageSujet: Re: The only Heaven is when I'm alone with you - Electra Mar 29 Nov - 12:59

Kalectra

« Darling I'm a nightmare dressed like a daydream. »

L’hiver avait sévèrement montré le bout de son nez depuis déjà quelques jours. Pour autant, la détermination d’Electra Black ne s’était pas effritée pour un gallion. Bien décidée à ce que la coupe de quidditch soit verte cette année, elle ne comptait pas laisser un seul souffle à son équipe et encore moins à celles des autres maisons. Le froid n’était qu’une excuse pour les faibles et comme elle aimait le dire à son équipe, le meilleur match qu’il lui ai été donné de voir avait été en Norvège dans des conditions climatiques beaucoup plus extrêmes que celles qu’offraient Poudlard. Pour motiver les troupes, elle promettait une tournée de bierraubeurre bien chaud et de whisky pur feu (ce dernier exclusivement aux majeurs) à ses joueurs, et il semblait que cela leur mettait assez de baume au cœur. Elle ne l’admettrait jamais, beaucoup trop exigeante mais elle était plutôt fière de leurs résultats et de leur acharnement. Il y avait beaucoup de défauts à trouver à la blonde et elle menait son équipe avec une poigne de fer, mais elle le faisait avec une passion débordante et toujours avec justice. Il était vrai que les entrainements se multipliaient et que souvent ils finissaient tard, peu importe le froid, la chaleur, la pluie, l’orage ou la neige, rien ne la stopperait. Aussi, les résultats étaient là : quand les conditions météorologiques étaient mauvaises, ils étaient la seule équipe préparée et cela leur assurait une victoire automatique. Elle s’était donné en prochaine mission d’ensorceler les combinaisons de toute son équipe pour qu’elles leur tiennent plus chaud, mais elle devait déjà se renseigner sur le règlement. Hors de question d’être disqualifié pour avoir améliorer leur tenue si c’était interdit.

Aujourd’hui, le soleil était de la partie, bien qu’il fut timide et qu’il ne les réchauffait pas particulièrement. L’air était sec et incroyablement froid. Ses yeux analysent les mouvements de ses partenaires avec attention, rien ne lui échappe. Il n’est pas rare qu’elle stoppe tout pour reprendre un de ses joueurs et lui montrer un meilleur mouvement ou comment mieux réceptionner le souaffle. Le quidditch est peut être le seul moment et endroit où l’on pouvait voir cette autre facade de la blonde. Beaucoup plus détendue, passionnée, elle s’amusait et ça se voyait. Ce sport était clairement son élément et il n’y avait pas de doute qu’après ses études, elle jouerait pour une grande équipe. Ne vous méprenez en revanche pas ; son équipe n’est constituée que des meilleurs de sa maison et malgré son racisme et sa fierté, elle sait accepté un sang mêlé s’il a vraiment du talent ; mais la pression qu’elle leur met sur le dos devient vite intenable.

Les gradins comportent de nombreux élèves. Il n’était pas rare que des membres de sa maison ou même d’autres viennent assister à leurs entrainements. Néanmoins il s’agissait très rarement de membres des équipes adverses, il semblait y avoir un minimum de respect quant aux entrainements des autres maisons et même Electra interdisait aux siens d’aller espionner les autres. Il arrivait quelques fois ceci dit, qu’elle organise des co-entrainements avec les autres ou des matchs amicaux. La Black n’avait jamais montré la moindre réticence envers les autres maisons et à ses yeux la guerre Gryffondor-Serpentard était ridicule. Même si il fallait admettre qu’elle avait majoritairement du mal à supporter les rouges, essentiellement parce que la plupart d’entre eux se trouvaient être ceux qui lui tenaient tête.

La blonde ne se laisse que très rarement déconcentrée lorsqu’elle tenait un balais entre ses doigts, pourtant quand son regard de glace se posa sur une chevelure flamboyante qu’elle n’eut aucun mal à reconnaitre, elle se perdit quelques secondes dans ses pensées et manqua de très près de se prendre deux cognards. Elle se maudit intérieurement, maudissant avec elle la Weasley. Sentant que ses pensées ne lui permettraient plus d’être assez attentive au jeu, elle donna un agile coup de baguette informant son équipe que l’entrainement touchait à sa fin. Son équipe sembla soulagée, visiblement plus qu’éreintée, et aucun ne se fit prier très longtemps pour ranger les balles et se diriger vers le vestiaire.

Soupirant longuement, elle se laissa glisser doucement jusqu’au sol. Son regard se pose à nouveau sur la Weasley, elle n’explique pas particulièrement pourquoi, mais en la voyant prendre ses jambes à son cou, elle ne put s’empecher de se diriger vers la sortie du gradin où elle se trouvait, lui bloquant l’accès, posant son balais sur une des solidifications en bois, l’accueillant avec son habituel air hautain et sourire satisfaisant.

« C’est que tu cours vite. Dommage que tu ne sois pas aussi douée sur un balais, ça aurait fait un peu de compétition. Quoi que je m’en serai voulu d’abimer la seule Weasley agréable à regarder. »

Bien sûr que c’était un compliment caché. Electra jouait comme ça, disant les choses sans oser le dire franchement. L’analysant de haut en bas, elle grimaça légèrement en voyant le sac en toile de la rousse. Est-ce que c’était de fabrication moldu ? Elle n’était même pas certaine de savoir.

« Il y a certaines horreurs qui devraient être interdites… »


© Chieuze


_________________

I am not a Monster.




Monstre, n.m. : Personne effrayante, inhumaine, qui suscite l'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kathleen A. Weasley
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Prefete ~10eme année
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 58
Date d'inscription : 23/11/2016
Sang : pur
Statut : étudiante à Poudlard
Feat : Sophie Turner (crédit killer frome a gang)
Fiche RPG

MessageSujet: Re: The only Heaven is when I'm alone with you - Electra Jeu 1 Déc - 23:04

The only Heaven is when I'm alone with you

ft. Kalectra


« Loves runs out. »
Il n’est vraiment pas rare que par inadvertance, la rouge se retrouve sur le chemin de la verte. Evidemment, les moqueries fusent de part son affiliation à la maison des Griffondors mais également à celle des Weasley. Nombreux ont été bien reçu lorsqu’ils ont eu la maladresse d’en parler. Ce n’est pas sans représaille que Kathleen se défend elle, et ses racines. Elle occulte parfois ce qu’elle entend, ce qu’elle juge pour ne pas se faire remarquer par contre, lorsque la goutte fait déborder le vase, elle s’acharne entre le sarcasme ou la violence. Le dernier point étant vraiment dans le cas où sa limite de tolérance est descendu à en-dessous de zéro. Malheureuse qu’elle est, Electra joue avec cette limite alors quand la rouquine se retrouve face à la vipère, c’est les dents serrés qu’elle l’accueille. Clairement, la rouge sait parfaitement que ce genre de relation plaît énormément à la verte, tout ce qui a le dont d’énerver l’aînée.

Lorsque le regard habituellement glaciale de la blonde a franchi la limite de la distance que ceux chocolats imposent depuis le début du match. A croire que jusqu’à maintenant, Kath s’est munie d’une cape d’invisibilité et que par une raison totalement inconnue, son invisibilité s’est envolé. Le juron qu’elle lâche est à peine audible pour les autres élèves désirant se distraire en regardant ce qu’il se passe sur le terrain de Quidditch, est pourtant claire car involontaire de sa part. Alors elle se plante littéralement à plusieurs reprises lorsqu’elle veut ranger ses livres dans son sac en toile. Ce qui probablement lui fait perdre le temps qu’elle a mais lorsqu’elle atteint la place enfin la sortie, une lueur d’espoir se lit sur son visage mais qui est de courte durée. La serpentarde ne se dépêche pas trop pour lui barrer le chemin avec son balai et de son corps. Il est d’ailleurs tendu par l’effort qu’elle a fait subir à tout le monde. Longtemps, Kathleen a cru à une tortionnaire et lorsqu’elle est devenue le capitaine, elle croyait que la Black allait tellement surmener ses minis trolls qu’ils allaient la fuir comme la peste. Evidemment, l’argent qu’elle dépensait pour gagner leur loyauté, ne faisait pas partie de son équation.

Elle vocifère, elle s’amuse comme pour faire comprendre qui est la plus adroite et la plus maligne des deux. La Weasley lève les yeux au ciel en soufflant, exaspérée et sans aucune surprise elle prend le venin du monstre à sang froid : « C’est que tu cours vite. Dommage que tu ne sois pas aussi douée sur un balais, ça aurait fait un peu de compétition. Quoi que je m’en serai voulu d’abîmer la seule Weasley agréable à regarder. » Un petit rire lui échappe malgré elle et ce n’est pas vraiment ce dont elle a l’habitude de faire. Elle acquiesce en roulant des yeux : « Dommage que tu ne puisses pas acheter mes faveurs. C’est plus difficile à gérer, n’est-ce pas ? En générale, les choses te tombent tout cuit dans le bec !» Autant enchaîné sur quelque chose dont elle est au courant. Kath s'est totalement sentie insultée et diminuée.

Le temps que la Griffondor lui réponde, elle constate que la verte la dévisage de la tête au pied, ce qui a le don de la rendre dingue. En fixant son sac en toile, un sentiment de dégoût déforme son visage : « Il y a certaines horreurs qui devraient être interdites… » Longuement la rouge lève les yeux au ciel en croisant les bras sur sa poitrine : « Sur ce point, on est d'accord ! Certaines choses en effet, il suffit juste parfois de savoir où bien regarder...» lâche t-elle en prenant bien le temps de fixer la blonde. Elle resserre la prise qu’elle a sur son sac en regardant ailleurs. Elle ment. C’est faux et bon nombre d’élève à l’écoute peut dire le contraire, Electra est loin d’être vilaine, loin de là. « Non, il ne faut pas que je me lance là-dedans alors qu’elle est juste là..» pense t-elle en serrant les dents mais inconsciemment, elle se rapproche de la blonde. Pour sortir mais tout de suite, les délicieuses effluves de son parfum, peut-être même son odeur corporelle l’atteint : « Tu sais, Black, si on te vois avec moi, on va croire que tu copines avec l’ennemie. Ta réputation risque d’en prendre un sacré coup. Je serai toi, je décamperai avant qu’on est le temps de sentir la.. conspiration !» Elle pousse le bouchon en venant rompre le cercle intime de la verte et argent et lève un sourcil : «Mais non.. Miss Black n’a peur de rien ni personne, n’est-ce pas ? Elle s’attaque et se défoule sur plus faible et plus petit qu’elle. Surement un complexe d’infériorité ? Quelle drame t’a tant bouleversé pour que tu deviennes aussi faible et dérangée ?» Kathleen dépasse les bornes mais n’arrive plus à s’arrêter, si Electra aime autant provoquer la rouge, cette dernière ouvre les valves… Un leger mouvement de sourcil de la part de la blonde lui fait sentir qu'elle a tapé dans le mille : « Ah, j'ai visé juste. Tu caches un terrible secret ? Quoi, ta mère t'a bercé trop près du mur ?»

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: The only Heaven is when I'm alone with you - Electra

Revenir en haut Aller en bas

The only Heaven is when I'm alone with you - Electra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Stairway to Heaven
» We are lost somewhere between Heaven and Hell
» Heaven's Night
» Rose Heaven [SERPY]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Redo :: Extérieur de Poudlard :: Le terrain de quidditch-